LA MÉTÉO

Températures élevées

Le taux de sudation par temps chaud et humide peut atteindre 2,5 litres par heure. Cela représente une quantité considérable de liquide, et si tu ne remplaces pas l'eau et le sodium perdus, cela peut se répercuter sur tes performances.

Températures basses

Si tu fais de l’exercice par temps plus frais (moins de 10 °C), ton besoin en liquide est souvent aussi élevé que par temps chaud.1

D’où ce message important: Veille bien à t'hydrater même si tu t'entraînes par temps frais.

Beaucoup de sports d’hiver, tout comme l’alpinisme et les sports aériens, se pratiquent à haute altitude. Les sportifs peuvent mettre à profit cette expérience pour améliorer leur performance dans les situations critiques. L’air est en effet moins dense et l’oxygène plus rare, mais l'air est aussi plus sec, ce qui a pour conséquence que le corps perd du liquide de façon passive (par la respiration et les pores de la peau). C'est pourquoi on ressent souvent un dessèchement de la gorge et des lèvres pendant les premiers jours passés à de hautes altitudes. Il est prouvé que les changements d’humidité au contact du corps contribuent au mal aigu des montagnes.

Références

1 Rehrer NJ, Burke LM: Sweat losses during various sports. Aust J Nutr Diet 53:S13–S16, 1996.

 

Cette information ne constitue pas un conseil médical et ne doit pas remplacer la consultation avec ton médecin ou nutritionniste avant de commencer un nouveau programme d’exercices ou un nouveau régime.